Musique

La boîte à musique de Mathilde Braure

par Philippe Allienne
Publié le 18 octobre 2019 à 17:01

On connaît bien Mathilde Braure et sa belle aventure artistique avec les Belles Lurettes (son duo avec Martine Delannoy). La revoilà, sur scène et à l’occasion de son premier album studio en solo, « Il m’a vue nue », qui sort le 25 octobre.

Les dix chansons de cet album sont d’abord un hommage aux chanteuses d’un temps passé que Mathilde Braure revisite à travers une actualité douloureuse. « Je les renais, les accouche, les élève, les rajeunis, les enregistre », dit-elle en évoquant Damia, Fréhel, Marianne Oswald, Yvette Guilbert et, bien sûr, Mistinguett. C’est d’ailleurs cette dernière qui interprétait, en 1926, le titre de l’album : « Il m’a vue nue ». On se souvient du thème, que l’on aurait à tort cru frivole, puis franchement comique lorsque Les Charlots le reprennent à la fin des années 6

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :