Stéphanie d’Oustrac, l’invitation au voyage

par Paul K’ros
Publié le 3 juillet 2019 à 11:25

« Sa » Carmen, femme libre électrisante, à l’Opéra de Lille, en 2010, reste dans les mémoires ; la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac, Rennaise de naissance comme son nom ne l’indique pas, conjugue avec bonheur la ténacité légendaire des Bretons avec la vivacité moqueuse, le piquant du pays de la langue d’Oc du côté de Laguiole, en Aveyron, d’où provient son patronyme.

Voix lumineuse, diction parfaite, tempérament enjoué, comédienne jusqu’au bout de ongles, la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac brûle les planches avec un naturel séduisant. Elle était dernièrement l’invitée de La nuit de Sainte Catherine à Lille pour un concert caritatif donné en l’église du même nom accompagnée au piano par le chef d’orchestre Nicolas Krüger. Le récital, placé sous le parrainage de Jean-Claude Casadesus, était dû à l’initiative du Club 41 de Lambersart, du Rotary Club

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :