Marie Didier

Un regard aigu sur le monde de demain…

Publié le 29 mars 2019 à 14:52 | Mise à jour le 7 avril 2019

À La Rose des Vents, L’un s’en va, l’une arrive… Marie Didier succède à Didier Thibaut

Son projet pour le devenir dela Rose des Vents avait séduit le jury unanime. Depuis le 1er février 2019 Marie Didier a pris les commandes de la Scène nationale villeneuvoise. Les Villes nouvelles elle connaît, venant de celle de Saint Quentin en Yvelines avec 14 années de pratique comme directrice adjointe de cette autre scène nationale de la Grande couronne parisienne, un vaste vaisseau culturel, soit dit en passant, voué au spectacle vivant doté de deux salles de 1 040 et 300 places et d’un studio d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Humour Sois décorée et tais-toi !

Dans une lettre publiée sur Facebook, l’humoriste Blanche Gardin qui est engagée pour les sans-abri aux cotés de la fondation Abbé Pierre, et qui met un point d’honneur à défendre cette cause dans chacun de ces spectacles, a écrit : « Je suis flattée. Merci. Mais je ne pourrai accepter une récompense que (...)

Théâtre Grandes mesures et petits arrangements

Fort de son pouvoir flambant neuf Angelo fait boucler et raser, illico presto, tous les bordels de la ville privant de leur gagne- pain une ribambelle de maquerelles et maquereaux et portant un rude coup à une économie parallèle jusque-là florissante ; dans le même esprit il pousse le zèle vertueux jusqu’à condamner à mort un jeune gentilhomme Claudio coupable de fornication avant mariage.

A la Une :

Lire aussi :