C’est ça l’amour

par MICHELE LOTH
Publié le 5 avril 2019 à 15:19 | Mise à jour le 10 avril 2019

Claire Burger a choisi Forbach, la ville où elle a grandi, pour sonder le désarroi de Mario qui, après le départ de sa femme, se retrouve seul avec Nikki et Frida, ses deux filles adolescentes.

Pour tenter de reconquérir sa femme, Mario s’inscrit dans le centre théâtral où cette dernière travaille et participe à un groupe de paroles qui apprend aux participants à libérer leurs sentiments grâce à l’expression verbale et corporelle. Mario est ainsi amené à envisager différemment son avenir personnel ainsi que sa relation avec ses filles. "C’est ça l’amour" est un film tendre et un peu maladroit qui donne un très beau rôle à Bouli Lannerset et permet d’apprécier

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Compañeros

Après leur libération, chacun d’entre jouera un rôle politique dans la vie démocratique de l’Uruguay avec la force intérieure qui les a animés durant leur détention

A la Une :

Lire aussi :