Documentaire

J’veux du soleil au service de la convergence des luttes ?

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 12 avril 2019 à 14:45 | Mise à jour le 19 avril 2019

« Ça prend aux tripes. Ce film mérite qu’on le fasse connaître », commente Rene Hocq. Le maire PCF de Burbure sort visiblement ému de la projection en avant-première de J’veux du soleil.

Ce documentaire du cinéaste Gilles Perret et du journaliste et député (France insoumise) François Ruffin, est consacréaux Gilets jaunes. En décembre dernier, en pleine insurrection citoyenne, ils sont allés à la rencontre de cette population en souffrance sur les ronds-points occupés. Ils en tirent une série de portraits qui permet de saisir les raisons d’une légitime colère. En charge de la programmation dans ce cinéma classé« art et essai », Alexandre Dupretz invite, à l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma L’adieu à la nuit

Alex revient vivre momentanément chez Muriel avec un objectif qui n’est pas celui qu’envisageait sa grand-mère. Converti à l’islam radical, il se prépare à "faire le djihad". André Téchiné décortique le processus insidieux d’embrigadement djihadiste et la douleur d’une femme touchée par un drame dont (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :