« A cause des filles… et des garçons ?! »

Les histoires d’amour commencent mal

par Albert LAMMERTYN
Publié le 3 janvier 2019 à 16:58 | Mise à jour le 10 janvier 2019

Au visionnage du dernier film de Pascal Thomas, on est charmé par instants et on s’ennuie à d’autres...

Le dernier-né de Pascal Thomas — A cause des filles… et des garçons ?! — sort le 30 janvier, mais nous avons pu le visionner en avant-première, fin septembre 2018, en ouverture du premier festival CinéComédies, à l’UGC Ciné Cité de Lille, en présence de la conséquente smala de la distribution.
Maintenant que la date est notée sur votre agenda Liberté Hebdo, sachez que le film, en fait de comédie, est saupoudré d’instants mélancoliques, de références culturelles déphasées ou carrément anachroniques, et ponctué d’intermèdes

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma L’adieu à la nuit

Alex revient vivre momentanément chez Muriel avec un objectif qui n’est pas celui qu’envisageait sa grand-mère. Converti à l’islam radical, il se prépare à "faire le djihad". André Téchiné décortique le processus insidieux d’embrigadement djihadiste et la douleur d’une femme touchée par un drame dont (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :