Sibel, siffleuse et libre

par MICHELE LOTH
Publié le 15 mars 2019 à 18:15

Jeune femme de vingt-cinq ans, Sibel est muette mais communique grâce à la langue sifflée ancestrale de sa région, en Turquie.

L’usage séculaire de la langue des oiseaux dans le village de Kuskoy situé dans une vallée des montagnes de la mer Noire, en Turquie, a intrigué le couple franco-turc Cagla Zencirci et Guillaume Giovanetti. Ils décident de s’y rendre comme touristes. Sur les lieux, ils voient passer une jeune fille qui échange avec les villageois sans s’exprimer autrement qu’en sifflant, les villageois lui répondant très naturellement en turc. Ils imaginent le scénario de Sibel, un film basé sur la spéc

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Cinéma L’adieu à la nuit

Alex revient vivre momentanément chez Muriel avec un objectif qui n’est pas celui qu’envisageait sa grand-mère. Converti à l’islam radical, il se prépare à "faire le djihad". André Téchiné décortique le processus insidieux d’embrigadement djihadiste et la douleur d’une femme touchée par un drame dont (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :