De la piscine au musée

par Albert LAMMERTYN
Publié le 22 décembre 2018 à 14:48

L’ancienne piscine municipale de Roubaix avec ses ailes de bains publics a été bâtie entre 1927 et 1932, à l’initiative du maire Jean-Baptiste Lebas, par l’architecte lillois Albert Baert, sur le plan symbolique d’une abbaye cistercienne.

Durant cinquante ans environ, la piscine municipale de Roubaix fut le seul réel espace de mixité sociale de la ville. Dans les baignoires ou dans le grand bassin, toutes les couches de la population se sont croisées. Désaffectés depuis 1985, ces lieux magnifiques, conjugués à ceux de l’ancien tissage Hannart-Prouvost, ont fait l’objet d’un important chantier de rénovation confié à l’architecte Jean-Paul Philippon. Le nouvel aménagement, ouvert depuis octobre 2001, transform

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Guillaumet l’Algérien

Il est enterré au cimetière de Montmartre. Il vécut, un peu, au pied de la butte. Ancrage parisien pour un homme qui laisse ses couleurs envahir les déserts. Né à Puteaux dans les Hauts-de-Seine en 1840, il consacra quasiment toute sa carrière à l’Algérie. Aux Beaux-Arts, il est l’élève de François (...)

A la Une :

Lire aussi :