Hervé Di Rosa à La Piscine, comme un poisson dans l’art

par Albert LAMMERTYN
Publié le 22 décembre 2018 à 17:14 | Mise à jour le 30 décembre 2018

Artiste polymorphe et voyageur, Hervé Di Rosa n’oppose pas art et artisanat. Il mêle les deux savoir-faire dans une œuvre commune, riche de cultures, d’expériences et de sens. Jusqu’au 20 janvier à La Piscine (Roubaix).

La Piscine de Roubaix présente pour la première fois une sélection des réalisations d’Hervé Di Rosa. Au cœur de l’exposition, le public peut admirer ses dernières œuvres céramiques, réalisées lors de la dix-neuvième étape de son tour du monde créatif, auprès des prodigieux artisans de l’entreprise Viúva Lamego, l’une des fabriques historiques d’azulejos du Portugal.
Hervé Di Rosa est né à Sète en 1959. « L’île singulière », disait un autre Sétois : Paul Valéry. Mais Sète, c’est

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Guillaumet l’Algérien

Il est enterré au cimetière de Montmartre. Il vécut, un peu, au pied de la butte. Ancrage parisien pour un homme qui laisse ses couleurs envahir les déserts. Né à Puteaux dans les Hauts-de-Seine en 1840, il consacra quasiment toute sa carrière à l’Algérie. Aux Beaux-Arts, il est l’élève de François (...)

A la Une :

Lire aussi :