Hicham Berrada, paysages étranges et familiers

par Albert LAMMERTYN
Publié le 5 juillet 2019 à 11:32 | Mise à jour le 9 juillet 2019

Jusqu’au début septembre, au Louvre-Lens, l’artiste en résidence Hicham Berrada mêle l’art et les sciences pour générer d’étonnants paysages.

Explorant des procédés chimiques qui imitent au plus près les transformations de la nature, Hicham Berrada crée des paysages chimériques en permanente évolution. « Je cherche à générer par des expériences physiques une poésie qui toucherait l’esprit humain », explique-t-il.
Ses expérimentations organiques et numériques se déploient sur différents supports de création : photographie, vidéo, impression 3D, installation mixte, le tout donnant lieu à la création d’un écosystème évolutif qui dépend des conditions de laboratoire (temps d’exposition, lumière, tempéra

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :