La matière à remonter le temps

par Albert LAMMERTYN
Publié le 28 décembre 2018 à 21:38

Rares sont les occasions de découvrir un tel patrimoine : une vision de cent cinquante années de recherches archéologiques, sous l’angle des matériaux, exposée au Louvre-Lens.

La Région Hauts-de-France constitue une terre d’archéologie depuis les débuts de cette discipline. Dès 1574, il est fait mention d’une exploration du site de Vendeuil-Caply, dans le sud de la région. Le Pavillon de verre du Louvre-Lens, ouvert sur le territoire dans lequel s’inscrit le musée, valorise en ce moment l’exposition Les matières du temps.
Les acteurs régionaux de l’archéologie (Direction régionale des affaires culturelles (DRAC, service régional de l’archéologie), opérateurs a

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Guillaumet l’Algérien

Il est enterré au cimetière de Montmartre. Il vécut, un peu, au pied de la butte. Ancrage parisien pour un homme qui laisse ses couleurs envahir les déserts. Né à Puteaux dans les Hauts-de-Seine en 1840, il consacra quasiment toute sa carrière à l’Algérie. Aux Beaux-Arts, il est l’élève de François (...)

A la Une :

Lire aussi :