Les émotions, ça se mesure

par Albert LAMMERTYN
Publié le 6 décembre 2018 | Mise à jour le 9 décembre 2018

Via une création immersive, le Forum départemental des sciences de Villeneuve-d’Ascq s’intéresse aux émotions, qui ont une place récente dans l’histoire des sciences humaines et animales.

Face à un prédateur, la couleuvre à collier se renverse, émet une odeur pestilentielle et se ramollit. Croyant sa proie morte et pourrissante, le prédateur s’en détourne. Certains symptômes de l’abeille à miel s’apparentent à ceux de la dépression. Napoléon avait peur des chats et Walt Disney des souris. Pour Léonard de Vinci, « les choses de l’esprit qui ne sont pas passées par les sens sont vaines ». A Villeneuve-d’Ascq, le Forum départemental des sciences propose jusqu’en mars 2019 l’exposition L’archipel des émotions, création du Muséum d’histoire naturell

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :