Mucha, l’Art nouveau en pleine lumière

par Alphonse Cugier
Publié le 14 décembre 2018 à 12:43

A Paris, au Musée du Luxembourg, l’exposition « Alphonse Mucha » est la première rétrospective consacrée à l’artiste tchèque depuis celle du Grand Palais, en 1980.

Alphonse Mucha (1860-1939), artiste chèque venu à Paris en 1887, doit sa célébrité à ce qui est visible au quotidien, qui fait partie du vécu des populations. De ce fait, le monde « parle » Mucha : affiches publicitaires pour les spectacles, les bières de Meuse, dessins pour les biscuits LU et le papier à cigarettes Job. Prolifique, foisonnant, il n’hésite pas à illustrer calendriers, menus, papiers peints, revues, livres des contes de Grand’mère.
S’il œuvre pour une cli

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Guillaumet l’Algérien

Il est enterré au cimetière de Montmartre. Il vécut, un peu, au pied de la butte. Ancrage parisien pour un homme qui laisse ses couleurs envahir les déserts. Né à Puteaux dans les Hauts-de-Seine en 1840, il consacra quasiment toute sa carrière à l’Algérie. Aux Beaux-Arts, il est l’élève de François (...)

A la Une :

Lire aussi :