Les 1er et 2 juin : Festival de l'Humain d'abord

Objectif : La jeunesse du Denaisis

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 24 mai 2019 à 16:08 | Mise à jour le 25 mai 2019

Michel Lefebvre, conseiller départemental, maire honoraire de Douchy-les-Mines, est l’un des responsables de la mise en œuvre de la fête de l’Humain d’abord. Premier objectif : donner aux habitants du territoire une occasion de se retrouver dans la convivialité et offrir à la jeunesse d’autres perspectives que le fatalisme et la résignation.

Quel est le point de départ ?

Nous voulions proposer quelque chose de nouveau depuis quelque temps déjà avec l’idée d’une grande fête populaire dont le Denaisis porte la tradition au travers de ses luttes syndicales et politiques.

Quel est l’objectif principal ?

Il s’agit de permettre à la population du territoire de nouer de nouveaux échanges dans une ambiance festive et conviviale.

Vous avez été l’un des principaux artisans l’an dernier des rencontres culturelles de Douchy, est-ce une suite logique ?

Peut-être pour faire le lien, mais il ne s’agit pas d’une suite à proprement parler. Même si dans l’un des déba

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous