Le cinéma et la vie

par Alphonse Cugier
Publié le 23 août 2019 à 19:25

Un adolescent (Patrice Robin né en 1953) regardait à la télévision « Cinq colonnes à la Une » et quittait un bourg des Deux-Sèvres pour l’Afghanistan, la Chine, la Yougoslavie, le Brésil, le Japon... Au début de 1999, le Groupement de cinéma projette une rétrospective des films de Robert Kramer, impliqué dans la vie politique (combat en faveur d’une réelle égalité des droits civiques pour les Noirs et contre l’agression américaine au Vietnam). Patrice Robin qui le rencontre pour en établir l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :