Agfa : 175 postes suspendus à Pont-à-Marcq

par Nassima AZIZI
Publié le 3 juillet 2020 à 20:28 Mise à jour le 8 septembre 2020

Agfa, la maison belge de l’impression offset et numérique annonce l’arrêt de ses activités sur le site de Pont-à-Marcq. « Après avoir examiné l’ensemble des options envisageables, Agfa n’a désormais plus d’autre choix que d’envisager l’arrêt des activités de ces deux sites et à informer, en ce sens, les représentants du personnel, les salariés et les pouvoirs publics concernés » lit-on dans un communiqué de l’entreprise. Un « projet de réorganisation » des sites de Leeds (Royaume-Uni) et de Pont-à-Marcq (Hauts-de-France), qui met en péril 250 emplois.
Connue mondialement pour ses pellicules et ses plaques d’impressions, elle doit aujourd’hui faire face à un marché en baisse. « Les deux usines concernées produisent les plaques d’impression Thermofuse, un produit dont la demande diminue encore plus fortement que pour la plupart des autres plaques d’impression Agfa. » Une crise aggravée par la pandémie de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous