Alinéa

51 emplois supprimés à Noyelles-Godault

Publié le 18 septembre 2020 à 12:17 | Mise à jour le 21 septembre 2020

Une fois encore,le décret du 20 mai 2020. permettant à un chef d’entreprise de se porter candidat à la reprise de sa propre société en difficulté a été mis en œuvre.

Le PDG Alexis Mulliez et l’association familiale Mulliez avaient déposé une offre de reprise pour leur entreprise d’ameublement Alinéa. Le tribunal de Marseille a validé celle-ci, permettant aux actionaires de revenir à la tête de l’enseigne. 992 emplois sont supprimés. Sur les 26 magasins répartis sur le territoire, il n’en reste que neuf. Celui de Noyelles-Godault, dans le Pas-de-Calais, fait partie des sacrifiés. Ses 51 salariés seront probablement tous licenciés

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement (...)

Tourcoing Les pompiers brûlent d’impatience

Ils étaient environ 600 pompiers lundi 12 octobre, vers 10 h du matin, à dire leur colère dans les rues de Tourcoing. Ils n’ont pas choisi la ville par hasard, c’est Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qu’ils souhaitent interpeler face au silence de Jacques Houssin, nouveau président du Sdis (...)

Lire aussi :