© UD CGT Pas-de-Calais
Fouquières-lès-Béthune

Au McDo, la balle dans le camp du patronat

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 30 avril 2021 à 17:27

Suspendue, la grève des salariés du restaurant McDonald’s pourrait reprendre si les négociations annuelles obligatoires (NAO) ne s’avèrent guère concluantes (voir notre dernière édition). Augmentation des salaires, obtention d’un 13e mois et d’une prime Covid, prise en charge à 100 % de l’activité partielle... Les légitimes revendications portées par la CGT continuent d’être traitées avec mépris par Amaury Descamps, à la tête du McDonald’s franchise

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous