Il faut sortir Vallourec des griffes de la finance

Publié le 20 novembre 2020 à 11:58

Le député du Nord, Fabien Roussel, a réagi dans un communiqué sur le plan, de suppressions d’emplois annoncé chez Vallourec et les conséquences pour les sites des Hauts-de-France.

« Encore un coup de massue pour les salariés de Vallourec et pour notre industrie ! Le fabricant français de tubes vient d’annoncer un nouveau plan de suppressions d’emplois et d’activités dans le monde : au moins 1 000 postes, dont 350 en France. Chez nous dans les Hauts-de- France, les sites d’Aulnoye-Aymeries, Saint- Saulve et Valenciennes sont dans le viseur. À Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime), c’est une usine entière et ses 190 emplois qui pourraient disparaître.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous