Entretien avec Olivier Nobile, militant associatif et enseignant

La Sécu est à nous !

par Franck Jakubek
Publié le 17 mai 2019 à 18:10

Olivier Nobile est militant associatif, responsable de la commission santé-protection sociale de l’Union des familles laïques UFAL) et chargé d’enseignement sur le droit social à l’Institut d’études politiques de Strasbourg. Il est à Calais ce soir pour parler de la Sécurité sociale avec la CGT.

Depuis sa création, nous avons le sentiment que tout a été fait pour détruire la Sécurité sociale. Qu’en pensez-vous ?

Ce serait un peu excessif de le dire comme ça. Il faut voir déjà l’extraordinaire succès de la Sécurité sociale. Dans un pays dévasté par la guerre, on a été capable de créer un système véritablement révolutionnaire. Et qui révolutionne toutes les approches en matière de protection sociale dans notre pays.

Aucun pays ne dispose d’un système équivalent. Existe-t-il d’autres exemples, des précédents ?

Nous ne sommes pas les premiers. Il y a eu des expériences de protection sociale bien avant la France. Dans l’histoire contemporaine, l’Allemagne est la premi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

787 emplois menacés à Auchan

Le groupe Auchan va céder 21 sites dont deux supermarchés à Marquette et à Arras. Ces magasins sont considérés comme déficitaire.

Auchan Retail annonce un recul du chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros. Ce chiffre s’élève en mars à 50,9 milliards d’euros. C’est le bénéfice avant intérêt et (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :