Pévèle

Le désarroi des salariés d’Agfa, à Pont-à-Marcq

Publié le 4 septembre 2020 à 13:56

Alors que le 28 août, les salariés d’Agfa (Pont-à-Marcq) avaient fait le déplacement pour apporter leur soutien à leurs collègues de Cargill, ces derniers leur ont rendu la pareille trois jours plus tard.

Ce lundi 31 août, l’entrée du site Agfa-Gevaert était fermée par deux rouleaux d’aluminium, la matière qui sert à fabriquer des plaques sensibles pour les rotatives offset de l’imprimerie. Toute la matinée, un piquet de grève veillait à ne laisser entrer personne tandis que les salariés distribuaient des tracts pour alerter sur leur situation. Pour les 175 salariés, la douche froide est tombée le 11 juin dernier, lorsque la direction belge leur a annoncé, non sans

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Pérenchies Les salariés de Demeyere au chômage partiel

À la surprise générale, les salariés de l’entreprise Demeyere ont été mis au chômage partiel cette semaine. Pourtant, rien ne laissait présager un tel scénario pour le fabricant de meubles nordiste qui venait tout juste d’obtenir un prêt garanti par l’État - à hauteur de 30 millions d’euros - (...)

Lire aussi :