Sogem Industrie

Le méchant cadeau de fin d’année à Flines-lez-Râches

Publié le 19 janvier 2021 à 11:13

Liquidée en un temps record, l’entreprise spécialisée en tuyauterie et chaudronnerie industrielle (Flines-les-Râches) laisse 17 salariés sur le carreau, sans compter les emplois induits. Les salariés font appel.

Un hangar, des petits bureaux sur le territoire d’une commune du Douaisis de 5500 habitants. Avec ses 17 salariés, l’usine Sogem Industrie passerait presque inaperçue. Mais derrière les murs, l’entreprise travaille (ou plutôt travaillait) pour des clients bien connus comme Engie, Air Liquide (et ses unités de Waziers, Douai et Denain), Nyrstar (Auby). Elle produisait des compresseurs, des stations à hydrogène, des vannes... bref, du matériel de haute qualité.

Arrêt brutal

Mais brutalem

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Dechy Disparition de Jean-François Caré

Ancien secrétaire général de la CGT Renault-Douai, Jean-François Caré a été longtemps adjoint communiste au maire de Dechy. Il est resté élu de la Ville jusqu’en 2020. Décédé ce mercredi 24 au matin, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 69 ans, il laisse un souvenir profond. Le sénateur Éric Bocquet (...)

Ferroviaire Triage de Somain : Comment relancer la machine ?

Les sénateurs Michelle Gréaume et Éric Bocquet, accompagnés du député Alain Bruneel, ont rencontré, le 22 février, le maire de Somain Julien Quennesson ainsi que les syndicats cheminots. Ils ont échangé sur l’avenir de la gare de triage dans le contexte d’ouverture à la concurrence et de libéralisation du (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :