© Jacques Kmieciak
Sécurité sociale

Le régime minier en danger

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 24 septembre 2021 à 14:27

Un rapport établi en mai dernier par deux députés lorrains (LREM et LR) préconise le transfert de l’offre de soins spécifique aux retraités mineurs « au régime général et la dissolution de la Caisse autonome nationale (CAN) de la Sécurité sociale minière ». La CGT s’en inquiète et appelle à contrecarrer ce funeste projet.

« Chat échaudé craint l’eau froide ! » lance le Béthunois Henri Tobo de la Fédération nationale Mines-Énergie de la CGT. Le transfert, dès 2017, sans le consentement de ce syndicat, des branches « maladies professionnelles et vieillesse » au régime général a eu des conséquences négatives. Et Henri Tobo de pointer du doigt « la non prise en compte, dans un contexte de restriction budgétaire et de dégradation généralisée du service public, de la spécificité des bénéficiaires du régime spécial de Sécurité sociale dans les mines, instauré par le décret de novembre 1946 ».

Prolongation de la COG

L’inquiétude est aujourd’hui d’autant plus légitime que le gouvernement vient de procéder au prolongement de deux ans, jusqu’en 2023, de la Convention d’objectifs et de gestion (COG). Son rôle es

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

CGT COG CAN Mineurs