Grande distribution

Les salariés de Carrefour luttent contre un changement de statut

par Philippe Allienne
Publié le 30 avril 2021 à 11:57 Mise à jour le 3 mai 2021

Ils l’ont appris en début de semaine dernière : sept salariés du magasin Carrefour, à Lomme, faisaient l’objet d’une assignation en référé devant le tribunal judiciaire de Lille. Leur direction leur reprochait d’avoir bloqué l’accès à l’enseigne toute la journée du samedi 24 avril alors qu’ils étaient en grève contre la mise en location gérance du magasin. La direction a finalement été déboutée ce vendredi 30 avril. Elle est condamnée à verser 500 euros à chacun d’entre eux au titre de l’article 700 du code de procédure civile. Retour sur les faits.

Il ne faut pas toucher à la raison d’exister de la grande distribution : l’argent qui tombe à flots au fur et à mesure que les charriots se remplissent. Plus encore le week-end. Or, ce samedi 24 avril, 90 % des salariés de l’hypermarché Carrefour, à Lomme, étaient en grève à l’appel de la CGT, de FO et de la CFDT. Tous n’étaient pas d’accord sur les modalités d’action. Les syndicalistes de Force ouvrière, par exemple, manifestaient leur colère à l’éc

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous