© Marc De Langie
Méthanisation

Un processus technique et une adaptation des productions sur l’exploitation

par Marc DE LANGIE
Publié le 28 mai 2021 à 12:06

Produire du méthane nécessite un procédé de dégradation de la matière organique en absence d’oxygène. Des trois imposantes cuves installées, le méthaniseur occupe celle du centre. C’est le « moteur », qu’il faut alimenter à raison de 30 tonnes par jour de matière.
Pour ce faire, environ 75 hectares de l’exploitation sont consacrés à des cultures (CIVE [1]) : seigle, triticale et vesce (des variétés fourragères). Cela représente 50 % de la matière. À cela

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1CIVE : culture intermédiaire à vocation énergétique. Des variétés dites fourragères, non destinées à l’homme.