Vers la fin d’une longue attente pour les descendants des grévistes de 1948 ?

Publié le 25 septembre 2020 à 15:00

À l’automne 1948, les mineurs ont l’outrecuidance, par une grève de masse, de s’opposer à la casse des conquêtes de la Libération (Statut du mineur, etc.) orchestrée par la social-démocratie au pouvoir. La répression est implacable : six mineurs tués, 2 700 condamnés à des peines de prison et des centaines congédiés. Après des décennies de luttes orchestrées par la Fédération du sous-sol de la CGT, avec le soutien du PCF, la loi dite « Taubira » reconnaissait, en d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement (...)

Paris Roland Garros nous fait les poches

À peine le tournoi de Roland-Garros terminé, les organisateurs ont annoncé que, pour la première fois, il faudra payer pour voir la retransmission de certains matchs l’année prochaine. Diffusées le soir, les fameuses « night sessions », seront diffusées non pas sur les chaînes publiques du groupe France (...)

Tourcoing Les pompiers brûlent d’impatience

Ils étaient environ 600 pompiers lundi 12 octobre, vers 10 h du matin, à dire leur colère dans les rues de Tourcoing. Ils n’ont pas choisi la ville par hasard, c’est Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qu’ils souhaitent interpeler face au silence de Jacques Houssin, nouveau président du Sdis (...)

Mathieu Bayart La section de Douai en reconstruction

Élu secrétaire de la section de Douai et du Douaisis du PCF, Mathieu Bayart s’emploie à la reconstruction de cette section. « Nous nous approprions, dit-il, les gros dossiers qui concernent Douai et l’agglomération de 40 000 habitants. » Parmi les chantiers prioritaires : la construction d’un centre (...)

Lire aussi :