Syndicalisme

Les plus petites collectivités sont les plus fragiles

par Franck Jakubek
Publié le 14 décembre 2018 à 16:37

Toute la Fonction publique a voté le 6 décembre. Nadège Poly, agent territorial au centre communal d’action sociale d’Avion, est secrétaire générale de l’Union locale CGT de Liévin et secrétaire générale adjointe de la coordination syndicale départementale (CSD) des services publics du Pas-de-Calais. Elle fait le point sur la situation actuelle.

Quel est le champ couvert par votre fédération ?
Nous représentons tous les services publics territoriaux, les salariés des mairies, des communautés, des agglomérations, les syndicats mixtes, du Conseil départemental, les pompiers, la thanatologie, l’eau, le logement, etc. Cadres, techniciens et agents, ce qui fait environ trente mille personnes. Nous avons plus de deux mille cinq cents syndiqués dans le Pas-de-Calais.

Avez-vous pu présenter des listes partout,dans tous les services ?
Nous n’avons pas réussi cette fois-ci. Les freins sont nombre

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

administration CGT

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :