Amiante

50 salariés du port de Dunkerque en grève pour garder leur droit de pré-retraite

Publié le 17 septembre 2021 à 14:23

Mardi 14 septembre, une cinquantaine de salariés CGT du grand port maritime de Dunkerque ont manifesté lors d’une grève surprise, dans le cadre d’une mobilisation nationale. La raison de leur colère ? La fin prochaine de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (Acaata) le 30 juin prochain dans le domaine de la réparation navale. Elle leur permettait jusqu’à présent de partir à la retraite à l’âge légal de 60 ans ou de partir en pré-r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous