INDUSTRIE

À Saint-Omer, les ex-Arjo ont fêté leur « victoire »

par Mathieu Hébert
Publié le 23 novembre 2018 à 12:20 | Mise à jour le 24 novembre 2018

Les papetiers de l’ancienne usine Arjowiggins de Wizernes et leurs soutiens ont fêté la reprise du site, le 18 novembre à Saint-Omer.

« Vous et nous sommes la preuve qu’une lutte peut aboutir à la victoire  ». Rime fait partie de salariés de Fralib qui ont arraché la reprise de leur usine de thés et infusions au géant de l’agroalimentaire Unilever. Leur long combat est devenu une marque : 1336, comme le nombre de jours de leur lutte.
Une partie d’entre eux, qui jouent sur scène leur bras de fer avec la multinationale, a fait le déplacement jusque Saint-Omer, ce samedi 18 novembre, pour fêter l’issue d’une lutte similaire : celle des papetiers de Wizernes, qui ont obtenu que l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Programme Les 10 propositions du PCF pour la France

Dix propositions, pas moins, pour préparer un autre avenir pour la France. C’est la réponse du PCF à la crise actuelle, à la mobilisation des gilets jaunes, au débat national. Loin des idées toutes faites, il s’agit de franchir de nouvelles étapes en osant briser les règles.

1. Augmenter le SMIC (20%), (...)

Ancien maire d’Aulnoye-Aymeries Disparition de Pierre Briatte

Pierre Briatte, maire d’Aulnoye-Aymeries de 1963 à 1995, est décédé le 2 avril dans sa 92eme année.

Conseiller municipal depuis 1953, il avait été élu maire après la mort de Paul Stievenard. « C’est lui qui a posé les fondations de ce que Aulnoye-Aymeries est devenue aujourd’hui », écrit l’actuel maire (...)

A la Une :

Lire aussi :