© Google maps
Dunkerque

Après une grève, les salariés d’AstraZeneca obtiennent en partie satisfaction

Publié le 23 avril 2021 à 12:04

Un mouvement de grève a ralenti la production de l’usine AstraZeneca à Petite-Synthe (Dunkerque). Une centaine de salariés, sur un effectif de 330, ont répondu à l’appel des syndicats CGT et SUD, en début de semaine, pour réclamer des augmentations de salaires, des embauches et de meilleures conditions de travail. Ils reprochaient à la direction d’avoir mal géré le développement de la production. Celle-ci s’est défendue en indiquant avoir investi 230 millions d’

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous