VALENCIENNOIS

Ascoval : 281 emplois sauvés

par Mathieu Hébert
Publié le 19 décembre 2018 à 16:04

Le tribunal de grande instance de Strasbourg a rendu son jugement le 19 décembre : Ascoval, l’aciérie créée par Vallourec en 1975, rejoint le giron du jeune groupe industriel Altifort.

C’était attendu. C’est confirmé : Altifort devient l’actionnaire d’Ascoval, avec prise d’effet le 1er février 2019. La justice a validé mercredi 19 décembre la reprise de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve par le groupe industriel Altifort, dont le siège est à Ham (Somme). Cette décision a été rendue une semaine après la présentation, le 12 décembre, de l’offre de reprise du seul repreneur encore en lice devant la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg.

Le projet d’Altifort

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Arjowiggins : À Wizernes la lutte a payé

À Bessé-sur-Braye, dans la Sarthe, la papeterie Arjowiggins a écrit le mot « Fin ». La liquidation a été prononcée en mars. Les syndicats ne désarment cependant pas. Ils croient en la possibilité d’un redémarrage et veulent une mesure de nationalisation temporaire du site.

Les syndicats ont fait (...)

My Deseilles : la rechute

Le dentellier calaisien Deseilles Laces avait déposé le bilan en janvier 2016 et l’entreprise avait été liquidée début mars de la même année avec poursuite d’activité. Sur les trois candidats repreneurs qui se sont présentés, c’est le groupe chinois Hangzhou Yongshen Holding qui (...)

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :