© CGT Bénédicta

Bénédicta Seclin : il est urgent d’investir

Publié le 28 décembre 2021 à 11:01

Mercredi 15 décembre, l’intersyndicale CGT-CGC de l’entreprise HJ Heinz France (Bénédicta) a été reçue au ministère de l’Industrie en compagnie du sénateur du Nord Éric Bocquet. Depuis septembre, les salariés disent leurs craintes sur l’avenir de l’entreprise qui emploie 220 salariés à Seclin notamment.

« Nous avons insisté, dit Jimmy Hivez, représentant CGT, sur l’urgence d’investir dans l’outil de travail. Nous avons également indiqué clairement que nous ne lâcherons rien. Il semblerait que nous ayons été compris et entendu sur les inquiétudes et demandes que nous avons exprimées. D’ailleurs, le représentant du ministère a précisé que nous faisions bien de l’interpeller dès à présent car souvent et dans de nombreux cas, le ministère est confronté à des dossiers où il est trop tard pour agir. »
Il est urgent d’investir pour garantir la pérennité du site seclinois. Éric Bocquet rappelle de son côté que la ligne de tube, en service depuis 1986, est devenue obsolète. La station d’épuration a besoin d’être entièrement reconstruite. La dalle de fabrication est très dégradée et les cuiseurs sont trop déformés pour être remis en, état. Ils doivent donc être remplacés.
Le sénateur communiste, qui a eu l’occasion de se r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous