© Collection privée Thérèse Lecocq
Cathy Apourceau-Poly a interpellé la ministre

Faurecia bientôt dans le rouge ?

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 18 juin 2021 à 13:27

La sénatrice Cathy Apourceau-Poly a écrit à Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’Industrie, au sujet du devenir des sites d’Auchel et d’Hénin-Beaumont de l’équipementier automobile Faurecia.

A Auchel, l’inquiétude de la parlementaire communiste porte sur la « réduction régulière des effectifs en CDI » et le nombre proportionnellement élevé de salariés en intérim. « À ce jour, l’usine compte 94 salariés en CDI et 43 en intérim », constate Cathy Apourceau-Poly. Thérèse Lecocq en convient. Sur certains postes, «  il n’y a plus qu’un CDI. De surcroît, si nous retranchons le personnel administratif, la proportion d’intérimaires est encore plus élevée », indique la déléguée syndicale CGT. « Le renouvellement en CDI ne se fait pas sur la totalité des départs en retraite  », commente Bertrand Péricaud, spécialiste des questions industrielles à la Fédération du PCF du Pas-de-Calais. « Cette situation perdure et ne permet pas aux salariés de se projeter sereinement vers l’avenir », écrit Cathy Apourceau-Poly. D’autant que le « contexte de baisse significative du chiffre d’affaires ne présage rien de bon », note Thérèse

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous