Sandouville

Haro sur la CGT

Publié le 15 mai 2020 à 10:56

La décision du tribunal du Havre, donnant raison à la CGT contre l’usine Renault de Sandouville (en Seine-Maritime) a provoqué un tollé et un sursaut de colère, pour ne pas dire de haine contre le syndicat. Voilà qui promet pour la reprise et ce que d’aucuns voudraient être un « retour à la normale » après le confinement.

On a vu Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, se faire maltraiter par les chaînes d’info et ne pas pouvoir se faire
entendre face à une présentatrice résolument hostile. Or, que s’est-il passé ? Alors qu’un millier de salariés avaient retrouvé le chemin de l’usine de Sandouville, le 28 avril, le redémarrage progressif de cette unité d’environ 2 500 salariés (dont près de 700 intérimaires) est contrarié par une décision de justice qui fait suite à un ré

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Pas-de-Calais Arc a besoin de 250 millions d’euros

Si le prêt d’État de 31 millions d’euros permet à l’entreprise Arc, dans le Pas-de- Calais, de payer les salaires dans une période très difficile, il est indispensable d’aller plus loin. Les élus parlementaires ont alerté le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire.
Cathy (...)

Agfa 175 postes suspendus à Pont-à-Marcq

Agfa, la maison belge de l’impression offset et numérique annonce l’arrêt de ses activités sur le site de Pont-à-Marcq. « Après avoir examiné l’ensemble des options envisageables, Agfa n’a désormais plus d’autre choix que d’envisager l’arrêt des activités de ces deux sites et à informer, en ce (...)

A la Une :

Vote par procuration : mode d’emploi

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. Ils doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Il faut se rendre au tribunal judiciaire ou de proximité, au (...)

Lire aussi :