INDUSTRIE ALIMENTAIRE

Jean Caby : à Saint-André, l’espoir déçu

par Mathieu Hébert
Publié le 9 novembre 2018 | Mise à jour le 12 novembre 2018

Après la liquidation judiciaire de Jean Caby en juin, trois repreneurs potentiels avaient manifesté leur intérêt pour les actifs du producteur de saucisses cocktail de Saint-André, près de Lille.

Les représentants des salariés nourrissaient de grands espoir dans le projet associant un industriel allemand et des investisseurs français. Il s’agissait de relancer la production de saucisses en marque propre et sous marque distributeur à partir du site de production de Comines, à quelques kilomètres de l’usine historique de Saint-André, dont la construction a été arrêtée avec les difficultés de l’entreprise.

Mais ces investisseurs se sont désistés. L’Allemand s’est ret

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :