Bridgestone-Béthune

Les souhaits et craintes de la sénatrice Cathy Apourceau-Poly

Publié le 8 janvier 2021 à 14:33

La sénatrice du Pas-de-Calais se rappelle au bon souvenir de la ministre chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Dans un courrier daté du 5 janvier, elle insiste sur son souhait d’une reprise de l’usine Brigestone Béthune par un fabricant de pneumatiques. Voici l’essentiel du texte [1] :

« En ce début d’année, l’avenir du site Bridgestone et de ses salariés entre dans une phase décisive. Le délai pour négocier le PSE se réduit, et les salariés sont préoccupés, en tout premier lieu, par le montant de la prime supra-légale qu’ils pourront obtenir. C’est une phase délicate, et nous sommes contraints de nous contenter d’apporter un appui, qui pourra sembler formel, aux employés de Bridgestone Béth

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Les intertitres sont de la rédaction.

Ces articles peuvent vous interesser :

Finances publiques Un service de plus en plus éloigné du public

« Services publics en danger, usagers sacrifiés. » C’est par ce slogan que la CGT des finances publiques, dans le Nord, alerte sur les 121 nouvelles suppressions d’emplois annoncée pour 2021 à la Direction des Finances Publiques du département, « l’un des plus sous administré de France ! »« Cela fait (...)

Onnaing Toyota à l’arrêt faute de pièces détachées

Les 5 000 salariés de l’entreprise Toyota qui tourne habituellement à plein régime ont été sommés d’arrêter la production au moins jusqu’au lundi 28 décembre. En effet, une partie de ses pièces détachées viennent de Grande-Bretagne, dont les frontières ont été fermées pendant 48 heures suite à la découverte (...)

Lire aussi :