TERNOIS

Nestlé s’apprête à vendre le charcutier Herta

par Mathieu Hébert
Publié le 21 février 2019 à 15:41

Le géant de l’agro-alimentaire s’apprête à se séparer de ses activités de charcuterie. L’usine Herta de Saint-Pol-sur-Ternoise devrait être vendue.

« Nestlé n’a plus d’appétit pour la charcuterie  », titrait le journal Les Echos, en fin de semaine dernière. Officiellement, le géant suisse a décidé « d’explorer diverses pistes stratégiques pour cette activité de charcuterie, y compris une éventuelle cession ».

La rumeur, évoquée il y a six mois à Saint-Pol-sur-Ternoise, devient concrète pour les quelque 1200 personnes qui travaillent dans la plus grande usine de la marque en France. « Quand on avait posé la question en juin 2018 à notre PDG, on nous avait répondu que ce n’était pas à l’ordre du jour », rapporte David Dubois (FO). Le 14 février dernier à 7 h du matin, le syndicaliste recevait un coup de fil du même PDG confirmant le projet de cession. « Depuis 1995, j’entends que Nestlé se désengagerait  », glisse Claude Laurent (CGT), peu surpris.

« Toutes les options sont ouvertes », indique-t-on au siège de Nestlé France. En interne, la direction de l’usine indique que le site n’est pas à vendre, qu’il ne s’agit que d’une « réflexion ». Pour la

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Les communistes passent la frontière

Près de 400 manifestants, venus des deux côtés de la frontière, ont remonté cette rue où côté ensoleillé sont venus s’installer une grande partie de la famille Mulliez profitant de la clémence fiscale du royaume

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :