Photo d'archives/Liberté Hebdo
Saint-Saulve

Nouvel avis de tempête sur Ascoval

Publié le 18 novembre 2021 à 22:01

En dépit des multiples efforts des ouvriers et de la reprise de l’aciérie de Saint-Saulve par Saarstahl, de nouveaux soucis planent sur le site nordiste. La direction de Saarstahl veut limiter les effets de la hausse du prix de l’énergie. Pour ce faire, elle envisagerait de délocaliser en Allemagne, pour une durée déterminée, 40 % de sa production.
Interrogée par France Info, la ministre chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher ne cache pas son agacement et son incompréh

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous