CALAIS

Noyon Dentelle en redressement judiciaire

par Mathieu Hébert
Publié le 4 janvier 2019 | Mise à jour le 10 janvier 2019

À sa demande, Noyon Dentelle a été placé en redressement judiciaire pour six mois. Le dentellier de Calais, qui emploie 170 salariés, prépare un nouveau plan de restructuration.

Noyon Dentelle, fabricant historique de Calais, a été placé à la demande de sa direction en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-mer, le 3 janvier et pour une durée de six mois.

L’entreprise, qui emploie 170 personnes, envisage un plan d’économies et des suppressions de postes. « Il est encore trop tôt pour avancer un nombre de postes supprimés, nous ne le savons pas encore. Le dialogue avec les salariés est apaisé. Ils comprennent que la restructuration est nécessaire », a confié à la Voix du Nord Sébastien Bento Soares, directeur général adjoint de Noyon Dentelles, en marge de l’audience. «  En passer par là, c’est quelque chose d’inévitable  », indiquait Marc Picout, représentant CGT du p

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :