Ondulys

Procédure de licenciement annulée pour la représentante CGT

par Franck Jakubek
Publié le 2 février 2019 à 20:11 | Mise à jour le 3 février 2019

L’inspection du travail a rejeté la demande de licenciement formulée par la direction de la société Ondulys à Saint-Quentin (Aisne). Un vice de forme entache la procédure engagée le 1er décembre à l’encontre Alice Gorlier, représentante syndicale CGT.

Entretemps, celle-ci a été élue au comité social et économique, nouvelle instance représentative du personnel, lors des récentes élections professionnelles. La demande est incomplète et mal formulée, selon l’inspection

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :