La Poste veut faire disparaître les facteurs

par FRANCK JAKUBEK
Publié le 28 juin 2019 à 19:32

Trois questions à Pascal Gaillet, secrétaire général du syndicat départemental du Nord de la fédération des activités postales et de télécommunications (FAPT-CGT).

Comment envisagez-vous les transformations en cours à La Poste ?

La direction de La Poste est en train de transformer nos services postaux en entreprise commerciale à marche forcée. Ce qui s’accompagne de restructurations à répétition et d’une transformation des métiers de la distribution, dans le tri du courrier et dans les bureaux de poste, avec des fermetures, des transformations en agence postale communale, auxquelles viennent s’ajouter des changement d’horaires d’ouverture et, plus grave, un rétrécissement d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Mon facteur La qualité du service avant tout

Vincent Rogeaux a trente-cinq ans. Facteur sur le bureau d’Hellemmes, il assure six jours sur sept la tournée sur la commune de Lezennes. Il constate des changements importants dans l’évolution de son métier. Et nous livre le détail de ses journées au service des usagers. Un terme qu’il préfère (...)

A la Une :

Lire aussi :