SERVICES PUBLICS

Aux impôts, on prélève aussi les emplois à la source

par Mathieu Hébert
Publié le 10 janvier 2019 à 15:39

Avec la mise en place du prélèvement à la source, la suppression de milliers de postes dans l’administration fiscales n’est pas sans poser problème.

« Ne quittez pas, je vous passe mon collègue ». Le 2 janvier dans un centre des impôts à Amiens, Gérald Darmanin s’est fait téléconseiller devant les caméras et les micros. Et le ministre des Comptes publics de répéter inlassablement le même message : la mise en place du prélèvement à la source est souhaitée par une majorité de contribuables français, et se déroule sans anicroche.

Gérald Darmanin répond aux contribuables devant les caméras, à Amiens le 2 janvier.
(Twitter /gdarmanin)

Pas de bug, dit le ministre nordiste qui, après Amiens, visitait le centre des impôts de Lille et l’école des douanes de Tourcoing

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous