SERVICES PUBLICS

Aux impôts, on prélève aussi les emplois à la source

par Mathieu Hébert
Publié le 10 janvier 2019 à 15:39

Avec la mise en place du prélèvement à la source, la suppression de milliers de postes dans l’administration fiscales n’est pas sans poser problème.

« Ne quittez pas, je vous passe mon collègue ». Le 2 janvier dans un centre des impôts à Amiens, Gérald Darmanin s’est fait téléconseiller devant les caméras et les micros. Et le ministre des Comptes publics de répéter inlassablement le même message : la mise en place du prélèvement à la source est souhaitée par une majorité de contribuables français, et se déroule sans anicroche. Pas de bug, dit le ministre nordiste qui, après Amiens, visitait le centre des impôts de Lille et l’école des douanes de Tourcoing

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :