Nord

Grève contre les suppressions d’emplois dans les finances publiques

Publié le 22 janvier 2021 à 16:25

« Nous ne nous rendrons pas complices de cette liquidation et ne siègeront pas à ce CT “suppressions d’emplois” ! » De nombreux syndicats, CGT Finances publiques 59, Solidaires Finances publiques 59, FO-DGFIP, Unsa-DGFIP, la CFDT Finances publiques 59, SNA-FIP, avaient appelé à la grève ce mardi 19 janvier.

4 % de l’effectif supprimé en 2021

Ils ont manifesté ensemble devant la direction régionale des finances publiques, avenue Kennedy à Lille, dès 8 h 30, heure à laquelle devait démarrer le Comité technique local, consacrant la suppression de 121 emplois en 2021 dans le Nord, « soit 4 % de notre effectif, du jamais vu ! »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

Finances publiques

Ces articles peuvent vous interesser :

Finances publiques Un service de plus en plus éloigné du public

« Services publics en danger, usagers sacrifiés. » C’est par ce slogan que la CGT des finances publiques, dans le Nord, alerte sur les 121 nouvelles suppressions d’emplois annoncée pour 2021 à la Direction des Finances Publiques du département, « l’un des plus sous administré de France ! »« Cela fait (...)

Horrible année 2020, une année de lutte

L’année 2020 demeurera marquée par la pandémie du coronavirus (Covid-19), les périodes de confinement, la mise en sommeil des grandes réformes sociales et la mise entre parenthèses du mouvement social qui les combat. Mais le feu n’en couve pas moins sous la cendre. Retour non exhaustif sur le premier (...)

d’Éric Bocquet Le pari

J’ai décidé, en cette fin d’année, de faire un pari un peu fou. Un pari à 2 600 milliards d’euros. C’est le montant de la dette française à la date d’aujourd’hui. Au printemps dernier, le président Jupiter avait indiqué qu’il ferait face à la pandémie « quoi qu’il en coûte ! » Et nous terminons cette année (...)

A la Une :

Défusion ? Du divorce dans l’air à Bruay-La-Buissière

L’élection, cet été, à la tête de Bruay-La-Buissière de Ludovic Pajot (Rassemblement national) a tendu les relations entre Bruay et la commune associée de Labuissière au point qu’un nombre croissant de Labuissiérois envisagerait volontiers une défusion. Le mariage avait été célébré en 1987, du temps où (...)

Lire aussi :