Photo d’illustration/Pixabay
Dunkerquois

L’expérimentation de tri des déchets tourne mal

Publié le 22 octobre 2021 à 11:36

Les éboueurs de la communauté urbaine de Dunkerque avaient déposé un préavis de grève pour ce jeudi 21 octobre. Ils l’ont finalement retiré, mais l’expérimentation du tri sélectif à Rosendaël et à Cappelle-la-Grande sent très mauvais.

Les syndicats des éboueurs dénoncent leurs mauvaises conditions de travail et redoutent la mise en place du nouveau système de triage des déchets sur l’ensemble de la collectivité. Dans un communiqué, les communistes du littoral dunkerquois rappellent que « les syndicats de ripeurs ont toute légitimité sur un droit de regard, d’avis et de décision à propos de la politique communautaire de la gestion des déchets ». Ils appellent par ailleurs au « respect du dialogue social et de la pluralité d’opinion ».
Le 5 mai 2020, en pleine période Covid, le président et les maires de la communauté urbaine de Dunkerque ont annoncé la mise en place d’un nouveau système de tri, tout

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous