Finances publiques

Un service de plus en plus éloigné du public

Publié le 8 janvier 2021 à 16:46

« Services publics en danger, usagers sacrifiés. » C’est par ce slogan que la CGT des finances publiques, dans le Nord, alerte sur les 121 nouvelles suppressions d’emplois annoncée pour 2021 à la Direction des Finances Publiques du département, « l’un des plus sous administré de France !  »« Cela fait quasiment 20 ans que la Direction générale des Finances Publiques est dans le collimateur des différents gouvernements qui ont décidé de sacrifier notre administration et ses agents par la même occasion ! », écrit le syndicat dans un communiqué.
Encore 1 800 suppressions d’emplois prévues dans la loi de finances 2021, ce seront ainsi 21 906 emplois supprimés à la DGFiP depuis 2011. Au nom de la réduction des dépenses publiques, on abandonne les missions qui étaient

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lille Les vœux du monde de la culture pour 2021

Ils étaient une centaine d’artistes (acteurs, musiciens, compagnies indépendantes…) à marcher en direction de la DRAC ce mardi 19 janvier pour faire part de leurs revendications. Leur principale demande, le renouvellement de « l’année blanche » au-delà du mois d’août 2021. « Certains n’ont pas pu (...)

Lire aussi :