Service public en danger

À Maubeuge, on privatise les services

par Philippe Allienne
Publié le 5 octobre 2019 à 15:14

La crise hospitalière touche l’ensemble de notre territoire et, surtout, dans tous les domaines. À Maubeuge, c’est la privatisation des services qui rôde.

La ministre Agnès Buzyn ne devrait pas trop parier sur les cabinets de ville. À Maubeuge, ce sont eux qui viennent grignoter la santé publique. Eux, ce sont les cabinets spécialisés. C’est précisément ce qui est en train de se passer avec l’imagerie médicale. Au départ, ce service est intégré au Centre hospitalier de Sambre-Avesnois (plus de 1500 salariés). Mais les exigences financières vont mener à la constitution d’un Groupement de coopération sanitaire (GCS) entre le ser

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Ascoval au régime de la douche écossaise

Les 270 salariés d’Ascoval, à Saint-Saulve, en sauront sans doute plus dès ce week-end. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Strasbourg a en effet convoqué, ce vendredi 21 juin, Ascoval et son repreneur British Steel ou plutôt, la holding qui est détenue par le (...)

Les Oliveaux Pourquoi tuer Kennedy ?

La tour n’est pas insalubre et les mesures de sécurité propre à ce type de construction sont respectées.

Pourquoi veulent-il abattre la tour Kennedy ? Le comité de défense (lire ci-des-sus) note que les visites de sécurité sont régulières et que les normes anti-incendie sont (...)

Lire aussi :