DUNKERQUOIS

A Zuydcoote, les malades se battent pour leur dignité

Publié le 18 février 2019 à 17:55

L’Hôpital maritime de Zuydcoote se voit privé d’équipements de pneumologie, malgré l’opposition des usagers et l’incompréhension de la communauté médicale.

Depuis décembre, les associations de patients, l’ARDEVA, association régionale des victimes de l’amiante, la FNATH, fédération des Accidentés du Travail et Handicaps, la CGT dénoncent le refus de doter l’Hôpital Maritime de Zuydcoote de deux lits de sommeils et le retrait d’une cabine de pléthysmographie, un appareil qui permet d’évaluer les capacités et les variations de la pression pulmonaire.

Rien n’y fait. Ni l’intervention auprès de la ministre Agnès Buzyn, ni

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :