Déconfinement

Comment bien porter un masque ?

Publié le 12 mai 2020 à 12:03 | Mise à jour le 19 juin 2020

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.

Comment porter un masque chirurgical en papier ?

Plusieurs étapes doivent être respectées pour porter un masque sans risquer de se contaminer :

  • 1. Pour commencer, il faut se laver les mains.
  • 2. Puis prendre le masque par les élastiques (ou les lanières) et le placer dans le bon sens (bord rigide en haut, face blanche vers soi).
  • 3. Attacher le masque sans toucher la partie centrale (le tissu).
  • 4. Tirer le bas du masque pour couvrir le menton (ou attacher la seconde lanière).
  • 5. Pincer le bord rigide à l’aide d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

PCF Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publie (...)

Le Talon de Fer Comme un asile en feu

Depuis neuf mois, la pandémie de Covid s’est doublée d’une maladie neurovégétative qui a touché la raison et le bon sens.
Cette maladie a d’abord atteint les chaînes info dont les défenses immunitaires étaient certes déjà bien faibles. CNews n’est plus désormais qu’un tunnel halluciné vers (...)

Point de vue Alerte pour les jeunes de moins de 25 ans

« ll n’y aura pas de RSA pour les moins de 25 ans », a rappelé le gouvernement, par la voix de son Premier ministre, Jean Castex.Étendre le revenu de solidarité active aux 800 000 jeunes sans formation ni emploi équivaudrait à moins de 5 milliards d’euros. Cette information est à mettre en (...)

Lire aussi :