Tribune

De la rigueur scientifique même dans l’urgence sanitaire

Par Sébastien PRAT*

Publié le 13 avril 2020 à 09:42

Dans notre édition du 3 avril, Sébastien Prat, interne de médecine générale dans le Cantal avait répondu à nos questions sur la prise en charge de l’épidémie et la recherche d’un traitement contre le Covid-19. Il a souhaité poursuivre la réflexion dans cette tribune qui nous publions aujourd’hui.

En préambule, je tiens à préciser que je ne suis ni éminent infectiologue, virologue ou universitaire mais seulement interne de médecine générale dans le Cantal et volontaire en centre qui accueille les patients suspects de Covid-19. Ma contribution ne sera qu’une ébauche de ce que nous, soignants de libéraux de première ligne, vivons sur le terrain. Un terrain où l’épidémie est encore silencieuse et où nos structures se préparent encore à l’augmentation de cas.

Suite à l’étude de l’IHU Méditerranée, les dernières semaines ont vu se succéder différents intervenants abondant au débat public sur une question : chloroquine ou pas chloroquine ? Chacun ayant sa position quasi tranchée sur le sujet, qu’il soit proche ou non du milieu scientifique d’ailleurs.

D’abord, on ne peut que condamner cette appel à une pensée binaire, sans raisonnement ni argumentation : la situation impose que le débat public soit dépassionné et surtout élevé. L’émission de Cyril Hanouna s

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Témoignage Dépistage : entre principes et réalité

Une lectrice atteinte du Covid-19 nous a fait part de son désarroi face à la difficulté de se faire dépister, en plein cœur de la métropole lilloise, au milieu du mois de mai. Elle nous explique pourquoi elle a finalement dû y renoncer, malgré l’importance des tests pour endiguer l’épidémie alors que le (...)

Spycker De la terre à l’assiette

Il n’y a pas de travail plus noble selon les Grecs anciens. La terre, et ses produits, ont de moins en moins de travailleurs disponibles. Les profits, eux, n’ont jamais été aussi importants pour les grands groupes agro-alimentaires et la pression si forte sur les épaules des paysans au bord de (...)

Ô mon scrutin ! (air connu)

C’est le plus beau des scrutins. Le Conseil d’État a néanmoins demandé lundi au Conseil constitutionnel de se pencher sur son cas via une question prioritaire de constitutionnalité - dire QPC pour faire court et instruit -. La loi d’urgence du 23 mars qui assume le premier tour et engage sur le report (...)

Serrons-nous les coudes

Distanciation sociale ? Distanciation sociale ? Est-ce que j’ai une tronche de distanciation sociale ? Non mais pour qui me prenez-vous ? C’est vrai ça, un peu quand même, déjà qu’on nous oblige à tenir la distance, et là en plus c’est physique, il ne faudrait pas en plus qu’on prenne nos distances (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :